Découvrez les trains mythiques de la littérature américaine

Les trains mythiques offrent du confort, et de passionnantes découvertes aux voyageurs. Mais ils ont également une place importante dans la littérature américaine. Quand les a-t-on construits? Quelles histoires racontent-ils? Découvrez dans cet article les détails sur les trains mythiques de la littérature américaine.

L’Orient Express : le train des nuits Pullman de l’Europe

L’Orient Express est un train mythique d’Europe, un des plus fascinants. Il a été lancé sur les rails en 1883 pour traverser l’Europe. En partant de Paris et passant par Munich, Vienne, Budapest, Bucarest. Georges Nagelmackers l’a conçu pour être le train le plus luxueux du monde, et a fait de lui un train de légende. Toutefois, il a gagné en notoriété grâce à la plume de Graham Greene. De Guillaume Apollinaire. D’Ernest Hemimgway et surtout de la célèbre Agatha Christie dans son oeuvre Crime de l’Orient Express. Ce train a cessé de rouler en 1977. Mais quelques années plus tard, un magnat américain, James Sherwood le rachète et crée un nouveau train. Le Venice Simplon Moyen-Orient. Ce dernier effectue actuellement le trajet Paris-Venise. Et offre aux voyageurs une aventure hors du commun.

Le California Zéphyr : le train de la conquête de l’Ouest

Le California Zéphyr a été construit à Chicago à l’époque de la conquête du Midwest et du Farwest. Il symbolise le mythe de la frontière qui mena depuis des siècles le pas des colonisateurs américains venus de l’Est. Et c’est ce qui fait sa réputation dans la littérature. Il a été inauguré en 1949 à San Francisco et est considéré comme la ligne ferroviaire la plus spectaculaire de l’Amtrak. Mesurant plus de 4000 km, il traverse sept États et toutes les merveilles de l’Amérique de l’Ouest. Les Rocheuses. Le Grand Lac Salé. Le désert des Nevada. La vallée du Colorado. Le fleuve du Mississippi. Les fermes du Nebraska. Aujourd’hui, vous pouvez voyager à bord de ce train selon votre budget. Comme  un train mythique d’Europe. Il est luxueux, mais offre des places abordables pour les voyageurs.

Le White Pass : le train de la ruée vers l’or

aux XIXes siècles quand la quantité d’or de la Californie se raréfiait, les chercheurs d’or ont trouvé une nouvelle mine. Les eaux du Klondike : un fleuve qui coule dans le Yukon. Ils ont donc cherché un autre moyen que les mules pour acheminer leurs matériels ainsi que l’or obtenu. Ils ont mis en place un chemin de fer reliant Skagway en Alaska à Whitehorse dans le Yukon. Cette voie ferrée est courte, par rapport à celle d’un train mythique de l’Europe. Seulement 170 km, elle raconte une histoire attachante et longue qui a inspiré l’écrivain Jack London. Elle est restée gravée dans la littérature américaine en racontant la plus importante ruée vers l’or du Nord-Américain. De nos jours, la ligne White Pass est devenue un train touristique promenant les amateurs de beaux paysages et les passionnés d’histoire.

A la découverte du plus long train du monde, en Mauritanie
Quels sont les plus beaux trains d’Europe ?